Fenêtres : les critères pour bien choisir

L’un des principaux éléments sur lequel se pencher lors de l'installation de fenêtres pour sa demeure est la fermeture et l'ouverture. En dehors bien sûr des fenêtres dites fixes, qui ne servent qu'à faire rentrer la lumière.

Baie vitree

En premier lieu, se trouvent la fenêtre à battants, qui s'ouvre vers l'intérieur, la fenêtre à soufflets, entrebâillée dans sa partie haute, et bien sûr la fenêtre coulissante, avec un vantail glissant sur l'autre. Certaines fenêtres mélangent les types d’ouverture : par exemple, la fenêtre dite oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée.

Parmi les modèles plus originaux, vous pouvez envisagez la fenêtre à guillotine, où une partie glisse sur l'autre verticalement.

Quelle matière pour les fenêtres ?



Le choix du matériau des fenêtres est lié à deux éléments principaux : l’esthétisme et le tarif.

Il est en effet important qu’elles puissent s’harmoniser avec la décoration de votre maison. Une fenêtre en polychlorure de vinyle se pose sans difficulté, s'entretient en un coup d'éponge et se révèle la moins chère.

Gare cependant au bas de gamme. La fenêtre en bois possède des qualités isolantes, esthétiques et durables.

De nos jours, elle s'adapte également aux grands espaces. La fenêtre en alu se destine aux constructions modernes.

Particulièrement robuste, elle se décline également dans de nombreux tons. Vous pouvez finalement opter pour une fenêtre mixte, avec bois à l'intérieur et aluminium à l'extérieur.

Les personnes très adroites peuvent elles-mêmes poser les fenêtres. Cependant, il est conseillé de s'adresser à un expert.

Grâce à celui-ci, vous êtes sûr d'obtenir une pose parfaite et rapidement. Par ailleurs, vous bénéficierez alors d’un taux de TVA réduit sur l’achat des fenêtres comme sur les travaux.

Pour finir, vous êtes couvert par les assurances. La sécurité est l'un éléments auxquels penser au moment de l’achat d'ouvertures , d'autant plus pour les rez-de-chaussée, avec un but : décourager les éventuels voleurs.

La structure comme des vitres et volets solides sont essentiels. Vous trouverez entre autres des vitrages retardataires d’effraction.

Vous pouvez également ajouter une protection à vos fenêtres facilement accessibles.

L’isolation des fenêtres



En neuf ou en rénovation, les fenêtres constituent une priorité pour l’isolation du logement.

En effet, des fenêtres mal isolées peuvent vous faire perdre beaucoup d’énergie. En plus du confort thermique, il s'avère essentiel de prendre en considération le confort acoustique.

Pour cette raison, le vitrage simple se fait de plus en plus rare. Le double vitrage est désormais le plus prisé.

Pour les maisons HQE, le triple vitrage est à privilégier. Si vos fenêtres sont équipées d'un simple vitrage et que vous voulez une meilleure isolation, le survitrage est une excellente alternative.

Le coût des fenêtres change en fonction de leur matière, de la taille, de leur look, du type d'ouverture... Pour vous donner une idée, une fenêtre à battants fabriquée bois coûte entre 200 et 800€ ; une porte-fenêtre en polymère coûte de 500 à 1 200 euros quand en métal les tarifs les plus bas sont de 700€.

Au prix de la fenêtre, il faut souvent ajouter les pièces comme les crémones. La pose de fenêtres efficaces vous permettra des économies de chauffage.

Vous pouvez également prétendre à un crédit d'impôt. Rectangulaire, cintrée, arrondie ou triangulaire : il existe plusieurs formes d'ouvertures.

Plusieurs tailles existent. Des ajustements sont réalisables dans le cas où une taille de série ne s'adapte pas pour une poignée de millimètres.

Toutefois, on doit de temps en temps acheter des fenêtres sur-mesure. Evidemment le prix s'en ressent et l'action d’un menuisier certifié s’impose.